Échappée Touristique | Blog | Tout ce qu’il faut savoir sur le bassin d’Arcachon

Tout ce qu’il faut savoir sur le bassin d’Arcachon

Le bassin d’Arcachon existe depuis au moins 6000 ans. Il n’a pas toujours été comme tel que nous le connaissons aujourd’hui puisqu’il a subit plusieurs transformation dans sa longue histoire.

Le bassin d’Arcachon fut initialement assez peu utilisé, si ce n’est par quelques pasteurs et quelques paysans qui laissaient paître leurs bêtes en toute tranquillité. Ce n’est qu’en 1820 ou en 1827 que le bassin d’Arcachon devient propriété de l’Etat. Acheté à bas coût, très peu d’aménagements y furent effectués, laissant l’île dans son état presque naturel.

Les années 1860 voient le développement de l’ostréiculture, l’élevage des huîtres sous la houlette de l’Empereur Napoléon III. De plus en plus de pêcheurs s’installent dans la région, malgré une terrible tempête qui survint le 28 octobre 1882.

La première cabane tchanquée

En 1883 est construite la première cabane tchanquée qui accueillera des gardes et ensuite des logements et des magasins. Le début du 20ème siècle voit une réglementation de plus en plus précise des activités sur tout le bassin. En 1910, l’île accueille le cross-country “Mérignac-Arcachon” lors duquel des pilotes français sont venus planer au dessus de l’île et atterrir sur le petit aérodrome construit pour l’occasion.

En 1925, des industriels et autres propriétaires terriens tentent de privatiser l’île afin d’y réaliser de gros travaux. Cette initiative n’aboutira pas grâce à Jean-Paul Baumartin, actionnaire majoritaire qui décidera au contraire de préserver l’île.

Le bassin d’Arcachon compte aujourd’hui 53 trois cabanes occupées de façon intermittentes. De nos jours, tu peux visiter les lieux qui proposent une diversité de paysages et différentes opportunités de se balader et de découvrir de beaux endroits.

Nous en avons répertorié 12 qui sont particulièrement intéressants et qui sauront te plaire à tous les coups.

La dune du Pilat

La dune du pilat est la plus grande dune d’Europe; elle offre un panorama unique sur le bassin d’Arcachon. Quarante siècles ont formé cette dune imposante de 106,6 mètres de haut et de trois kilomètres de long. Le vent et les marées rendent agréables les promenades ou les footing matinales sur ces millions de mètres cubes de sable à perte de vue.

Une fois au sommet de la dune, tu auras une vue prenante et époustouflante sur la Pointe du Cap Ferret ainsi que sur la réserve naturelle du Banc d’Arguin. La mer, le ciel, les nuages, le sable et la forêt constituent un panorama unique que tu ne peux pas manquer.

Tu es libre de visiter cette dune en été comme en hiver, toutes les saisons sont propices à des promenades en bord de mer! Le parking coûte seulement 6 euros pour 4 heures et tu ne devrais avoir aucun problème à trouver une place. Tu peux également t’y rendre à pied, en vélo ou en bus Baïa (qui te coûtera un euro à l’aller).

Les cabanes tchanquées de l’île aux oiseaux

Ces cabanes anciennes ont plus de cent ans mais se laissent visiter, vestige d’une époque passée, d’un patrimoine national fier et résistant. Elles sont été initialement construites par les pêcheurs dès 1883 pour surveiller la pêche aux huîtres qui se développait sur l’île. Bien qu’elles ne puissent se visiter de l’intérieur, ces fières cabanes tchanquées laissent dévoiler leurs fondations à marée basse. Il est ainsi possible de les rejoindre à pied et de monter leurs escaliers.

Pour les rejoindre, tu auras besoin d’emprunter une pinasse, un chaland ou un simple bateau de promenade.

Il faut dire que ces cabanes ne laissent pas indifférents, surtout lorsque le soleil se couche à l’horizon.

La ville d’hiver

La ville d’hiver est un endroit incontournable et totalement inédit. Sur les hauteurs d’Arcachon, cette ville est formée d’un labyrinthe de petites ruelles qui mènent à des villas toutes plus belles les unes que les autres. Construites au XIXème siècle, elles sauront ne pas te laisser indifférents et t’inciter à les visiter et à les prendre en photo. Il en existe plus de 300 dans la ville d’hiver, les plus connues sont les Villa Teresa, Toledo, Brémontier, Trocadéro, Alexandre Dumas, Bayard et Athéna, qui sont, comme tu le verras, les plus extravagantes de la ville.

Le parc Mauresque sera le lieu idéal pour faire une pause bien méritée après avoir flâné dans les allées de la ville d’Hiver. Le parc contient des airs de jeux, des bancs, des kiosques; tout ce qui est nécessaire à la détente.

Le sommet de l’Observatoire Sainte-Cécile te donnera une vue prenante sur la ville d’Hiver et le Bassin d’Arcachon. Tu les rejoindras en empruntant la belle passerelle Saint-Paul et en montant quelques escaliers. Tu pourras admirer un édifice quelque peu semblable à la Tour Eiffel que Gustave Eiffel à lui-même aidé à concevoir.

L’office du tourisme d’Arcachon propose des visites guidées d’avril à octobre. Un petit train traverse la ville tout au long de l’année: une bonne occasion pour visiter tout en se reposant.

Le phare et la pointe du Cap Ferret

Le phare et la pointe du Cap Ferret sont vraiment deux lieux incontournables du Bassin d’Arcachon: à ne pas manquer!

Tu peux les visiter à toutes les saisons; il te suffira de monter les 258 marches d’escalier afin d’accéder à une vue panoramique unique de 360° sur la mer et tout le bassin. A 53 mètres de hauteur, tu seras assuré de ne rien manquer du paysage! Le début et la fin de journée sont les meilleurs moments pour admirer les alentours, lorsque le ciel change de couleur.

Un musée est également sur place pour te faire connaître l’histoire du phare et de la navigation sur le bout des doigts. Tu passeras aussi par la boutique du phare afin de faire quelques emplettes qui justifieront et immortaliseront ton passage. Même les locaux se provisionnent en cadeaux pour leurs invités!

Après avoir visité le phare, tu pourras te promener le long de ce que l’on appelle “l’abécédaire des Dunes”: cinq kilomètres de sentier qui relient l’entrée du Cap Ferret à l’extrême pointe de l’île. Le sentier est jonché de 26 panneaux représentant chacun une lettre de l’alphabet pour t’en apprendre plus sur la faune et la flore des lieux. La pointe du Cap Ferret est magnifique puisque c’est le point de rencontre entre les différents courants maritimes: un spectacle rare.

Le Banc d’Arguin

Situé au Sud de l’île, le Banc d’Arguin te promet de passer une journée mémorable. Comme à la plage, tu pourras prendre ta serviette, quelques casse-croûtes et un peu de crème solaire pour prendre le temps de bronzer ou de te reposer.

Le Banc d’Arguin se trouve au pied de la Dune du Pilat et juste en face du Cap Ferret; la vue risque d’être prenante! Une des beautés du Banc d’Arguin est que les différents oiseaux donnent naissance directement dans le sable. Ces scènes de vie sont belles à voir mais il faut également savoir les respecter. C’est pourquoi il ne faudra pas entrer dans la zone dite de “protection intégrale”; tu seras de plus tenu de ramasser tes déchets (même si tu comptais le faire avant de lire ces lignes). Tu verras ces oiseaux au printemps et en été; il s’agit notamment de la Sterne Caugek, une mouette à la tête noire ou bien l’huîtrier-pie.

Rejoindre le Banc d’Arguin se fait en bateau. Tu pourras en louer un si tu as les compétences nécessaires. Dans le cas contraire, tu pourras embarquer depuis Lège-Cap Ferret (environ 20 minutes de traversée) ou depuis la jetée Thiers d’Arcachon (pour une heure de traversée). Tu auras la possibilité de tout visiter avec un guide bénévole sur place.

Les jetées d’Arcachon

Plusieurs jetées bordent le Bassin. La jetée Thiers d’Arcachon, celle d’Eyrac, du Moulleau, de Bélisaire au Cap Ferret ou la plus grande jetée de France (232 mètres) à Andernos-les-Bains. C’est à partir de ces points que tu pourras prendre les navettes maritimes et traverser le Bassin d’Arcachon.

Ces jetées sont visitables à tous moments de la journée à et n’importe quelle saison; tu seras assuré de faire de magnifiques photos à poster sur Instagram pour impressionner tes amis.

Les terrasses et le front de mer sont des lieux agréables qui autorisent une petite pause bien méritée après une belle journée de visite. Les locaux viennent régulièrement s’y détendre, ce qui représente l’occasion parfaite de communiquer avec eux et de vivre une expérience beaucoup plus authentique.

Les villages et ports ostréicoles

Situés sur les pourtours du Bassin, ces villages et ports sont l’identité même de l’île. Construite vers les années 1860, ce sont les premières vraies bâtisses qui ont permis un certain développement des lieux. Elles font désormais parties du décor et te feront revivre le passé.

Tu peux t’y balader à pied ou à vélo, seul ou avec tes amis. L’important est de prendre son temps, prendre le temps de les contempler et de capter leurs particularités, de ressentir le poids du temps. Chaque village t’offrira quelque chose de différent.

Le village de l’Herbe est par exemple connu pour ses cabanes colorées et sa chapelle de la Villa Algérienne. Le village du Mimbeau offre quant à lui la Dune de Pilat en arrière plan. Les autres villages et ports ostréicoles, comme la Teste de Buch, Gujan-Maestras, Biganos, Andernos et Arès te résèrveront aussi quelques surprises…

La balade est une chose, mais tu auras la possibilité de rencontrer des pêcheurs d’huîtres qui te partageront leur passion le temps d’une discussion. Ce sont ce genre de rencontres qui donnent de l’authenticité à un voyage! La maison de l’huître, ouverte toute l’année est d’ailleurs faite pour que tu saches tout sur l’huître, de quoi impressionner tes amis en soirée.

Plages du Bassin d’Arcachon

Le Bassin d’Arcachon regorge de plages qui n’ont rien à envier à leurs cousines méditerranéennes. La mer du Sud-Ouest est particulièrement douce et agréable, elle forme des vagues qui permettent à ceux qui le souhaitent de surfer à leur guise. Si tu es amateur de surf, tu pourras prendre un cours de surf sur place, à tout moment de l’année.

Chaque plage du Bassin est unique et te donnera la possibilité de faire ce que tu veux. Entre baignade, balade et dégustation d’huîtres, tu auras de quoi faire! Les plages sont pour la plupart surveillées afin que tu passer un bon moment en toute sécurité.

La plage du grand lac d’eau douce de Cazaux est bordée par une forêt de pin propice aux balades tranquilles en famille. Si tu souhaites t’aventurer sur le lac, on te proposera du canoë, de la voile et du paddle.

Même si l’eau reste à marée haute dans la plupart des plages, certaines offrent l’opportunité de découvrir la marée basse et de faire des châteaux de sable ou de ramasser des coquillages, activités de prédilection des enfants.

La réserve ornithologique du Teich

Si tu aimes les oiseaux, la réserve du Teich est faite pour toi. Elle est ouverte à partir de 10h toute l’année. Consulte cependant ce site: reserve-ornithologique-du-teich.com qui t’indiquera les meilleurs moments pour venir (tout dépend des marées).

Certaines bonnes années, plus de 300 000 oiseaux peuvent passer par cette réserve du Bassin d’Arcachon. 260 espèces sont observables, ce qui ravira les amoureux de ces animaux à plumes. Des observatoires sont disposés tout au long de la réserve ce qui permet de prendre le temps de les contempler, de les différencier. L’échasse et la cigogne blanches, le goéland marin et le héron cendré seront au rendez-vous pour t’impressionner! Pense-bien à prendre les jumelles en libre accès à l’entrée pour ne rien rater.

Tu peux les observer tout en te baladant à travers des sentiers gracieusement aménagés qui ne perturbent ni la faune ni la flore. Tu seras bien-sûr libre de visiter la réserve seul ou accompagné d’un guide disponible sur place.

Deux parcours te seront proposés: un de deux kilomètres et demi et un autre de six kilomètres. Il faudra compter 9€ pour un adulte et 7€ pour un enfant entre 5 et 14 ans. Les vélos et les chiens ne sont pas autorisés.

Les prés salés d’Arès-Lège

La Réserve Naturelle des Prés Salés d’Arès-Lège offre 400 hectares de pure nature entre Jane de Boy et le port d’Arès en passant par le Cap Ferret. Les Prés-Salés risquent de t’étonner par leur diversité. En hiver, ils ressemblent à une forêt et en été, à la savane africaine. Pense à prendre une paire de jumelle pour pouvoir observer ce grand espace dans ses nombreux détails; la faune et la flore y sont très riches!

Les Prés-Salés sont accessibles depuis le port d’Arès ou depuis la cabane du Résinier du Cap Ferret. Alexandre est le guide nature de ces lieux. Observateur et minutieux, il te montrera tous les détails des Prés-Salés. C’est une occasion unique de vivre une balade authentique. Tu peux quoi qu’il en soit te promener seul et garder les yeux ouverts pour repérer le plus de choses que tu peux. C’est aussi un très bel endroit pour faire du sport.

Les balades en bateau

Les balades en bateau sont incontournables: en pinasse, pinassotte, voilier, ou en catamaran, tous ces navires t’offriront une balade inoubliable. Ils sillonneront les ports et les villages ostréicoles afin de te faire vivre une meilleure expérience.

Une navette maritime sera également une très bonne alternative à la voiture pour traverser d’un point à l’autre du Bassin en seulement trente minutes. Certaines navettes seront en mesure de transporter ton vélo par la même occasion.

Tu pourras voir depuis l’eau l’île aux oiseaux, les cabanes tchanquées, le Banc d’Arguin, la Dune du Pilat, le Cap Ferret…

Tu peux aussi louer un bateau, avec ou sans permis: une belle opportunité de te mettre dans la peau d’un marin pour quelques heures.

Les marchés du bassin

Les marchés sont l’âme des petites villes et des villages français. Sur le Bassin d’Arcachon, tu trouveras bien-sûr les huîtres locales mais également des produits voisins (basques, landais…).

Dans la joie et la bonne humeur: c’est aussi ça le Sud-Ouest.

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Enregistrer